La filière automobile doit atteindre rapidement les objectifs fixés par une règlementation européenne pour diminuer les émissions de CO2 des véhicules. Leur allègement doit largement contribuer à atteindre les exigences de cette réglementation. Les entreprises de cette filière doivent donc intégrer les composites dans la structure des véhicules. La réduction du temps de cycle est également un enjeu important pour cette filière qui doit faire face à des cadences importantes.

 

Introduire les composites dans les véhicules

L’IRT Jules Verne travaille avec les entreprises de la filière automobile pour développer des procédés de fabrication de pièces multi-matériaux (composites-métalliques) présentant des caractéristiques technico-économiques identiques ou supérieures aux pièces actuellement utilisées.

 

Développer l’usine automobile du futur

Pour répondre aux cadences importantes et réduire les temps de cycle, l’IRT Jules Verne et ses partenaires développent également des solutions robotisées pour des opérations à faible valeur-ajoutée et déploient des outils de contrôle des procédés en ligne (en continu).

 

Contacter le Responsable du développement de la filière automobile