Afin de renforcer et d’accélérer sa capacité à déployer les nouvelles technologies du « Manufacturing » au bénéfice des industries de son écosystème et leur garantir une meilleure compétitivité sur leurs marchés où la concurrence internationale règne, l’IRT Jules Verne signe son premier accord international de collaboration avec les instituts allemands de la Fraunhofer Gesellschaft (FhG) qui est aujourd’hui la plus grande structure de recherche contractuelle en Europe (23 000 personnes).

De leur côté, les instituts de la Fraunhofer Gesellschaft poursuivent ainsi leur stratégie d’implantation en France en s’installant sur le site principal de l’IRT Jules Verne au sein de la 3ème région industrielle française.

 

Cette initiative de l’IRT Jule Verne de s’associer à la Fraunhofer Gesellschaft, répond à 3 enjeux majeurs :

  • Assurer la nécessaire accélération de la capacité de l’IRT Jules Verne et de ses membres à transférer ses développements technologiques au coeur des produits et procédés industriels grâce au partage d’expérience et de pratiques en provenance des instituts Fraunhofer et de l’industrie allemande.
  • Renforcer les axes technologiques développés dans le cadre de l’IRT Jules Verne par l’ajout de briques technologiques complémentaires non présentes sur le territoire et cruciales pour la compétitivité de nos industriels.
  • Développer la notoriété internationale de l’IRT Jules Verne et de l’écosystème régional sur les technologies avancées de production, éléments déterminant pour une meilleure attractivité et visibilité, en particulier dans l’optique du lancement du programme européen Horizon 2020.

 

Ce partenariat, soutenu par la Région des Pays de la Loire au travers du dispositif « Connect Talent », vise à accueillir progressivement, au sein du site principal de l’IRT Jules Verne à Nantes, une équipe pluridisciplinaire de recherche technologique provenant de l’Alliance for Lightweight Design, représentant 15 instituts Fraunhofer (4 500 personnes) sur les 67 que comptent aujourd’hui cette institution de recherche allemand fondée en 1949.

 

Il s’appuie sur une série d’actions opérationnelles pour assoir une collaboration durable entre les deux structures autour de 3 objectifs principaux :

  • Implanter une équipe du Fraunhofer à Nantes sur le campus de l’IRT Jules Verne, connectée aux acteurs de l’écosystème : en particulier les PME et les acteurs de la recherche académique.
  • Travailler des projets communs Fraunhofer / IRT Jules Verne de recherche appliquée de pointe en s’appuyant sur les équipements technologiques de chacun pour ainsi apporter les meilleures solutions à nos industries.
  • Construire un programme d’échanges franco-allemand au bénéfice des étudiants, des chercheurs et des industriels dans le domaine des technologies avancées de production

 

Le périmètre thématique du partenariat couvre le champ des technologies avancées de production («Manufacturing»), en complémentarité avec les compétences développées au sein de l’IRT Jules Verne et chez ses membres.

 

Le déploiement du projet se fera selon 3 phases successives d’environ 24 mois :

  • 2014-2015 : une première étape dessinée par les axes de la feuille de route de l’IRT Jules Verne identifiés comme prioritaires par les deux organismes : les procédés de mise en forme des matériaux composites, d’assemblages multi-matériaux, et de fonctionnalisation de surfaces. Les compétences de l’équipe Fraunhofer seront principalement sur le champ des applications industrielles des technologies laser pour ces procédés. Dans cette phase de démarrage, l’équipe Fraunhofer représentera de l’ordre de 3 personnes.
  • à partir de 2016 : émergence de thématiques nouvelles, sur des sujets de la feuille de route IRT Jules Verne ou bien en marge, notamment sur les procédés de fabrication et de recyclage des matériaux composites à matrice thermoplastique. Les compétences du Fraunhofer viendront renforcer les équipes de l’IRT Jules Verne sur ces thématiques nouvelles. Dans cette phase, l’équipe montera à 10 personnes.
  • à partir de 2018 : montée en puissance jusqu’à la possible implantation d’une filiale de Fraunhofer Gesellschaft International avec une équipe de 15 personnes.

 

Le succès de la FhG en Allemagne est fondé sur une étroite collaboration entre les scientifiques, l’industrie et les pouvoirs publics. La réussite de la FhG est le fruit de la volonté de l’industrie allemande d’externaliser une partie de sa recherche, et de celle de l’Etat allemand de mettre à la disposition de celle-ci une structure flexible. De même, la garantie liée à un financement de base public et l’autonomie dont dispose la FhG dans la gestion de ses fonds facilitent le développement des innovations. Des «ingrédients » que l’on retrouve dans les Instituts de Recherche Technologique (IRT) créés dans le cadre du PIA (Programme des Investissements d’Avenir) en France et en particulier au sein de l’IRT Jules Verne.

 

Afin d’ancrer cette équipe de la Fraunhofer Gesellschaft dans le monde universitaire, tel qu’il est pratiqué en Allemagne, l’IRT Jules Verne s’est rapproché de l’un de ses membres fondateurs, l’Université de Nantes, pour y rattacher le personnel permanent de la Fraunhofer Gesellschaft qui composera cette équipe afin d’assurer un échange étroit avec le monde de la recherche et de la formation et ainsi favoriser le rayonnement de cette collaboration internationale.

 

À propos de l’IRT Jules Verne

L’Institut de Recherche Technologique Jules Verne dédié aux technologies avancées de production composites, métalliques et structures hybrides vise à devenir dans les dix ans un campus d’innovation technologique de dimension mondiale. Il regroupera, sur un même site près de Nantes, des industriels, des établissements de formation, des laboratoires de recherche appliquée publics et privés, des moyens de prototypage et de démonstration industrielle. Son ambition: intensifier la dynamique «Industrie-Recherche-Formation» pour permettre de véritables sauts technologiques, source de compétitivité et de pérennité pour les entreprises et l’industrie française, notamment pour 4 filières stratégiques : aéronautique, navale, énergie, automobile.

Chiffres clés, d’ici 2020 : Recherche : 267 M€ / 1000 personnels de recherche dont 200 chercheurs IRT – Formation : 20 M€ / 1000 étudiants sur le campus – Valorisation : 20 M€ / 40 à 60 brevets par an / 100 projets de créations d’entreprise accompagnés – 5000 emplois qualifiés créés en dix ans, 3 millions d’emplois préservés

 

Contacts presse

Sophie Péan – 02 28 44 36 07 – 06 85 50 39 12

sophie.pean@pole-emc2.fr

 

Laurence Le Masle – Green Lemon Communication – 06 13 56 23 98

l.lemasle@greenlemoncommunication.com

 

L’IRT Jules Verne bénéficie d’une aide de l’Etat au titre du programme d’Investissements d’avenir portant la référence ANR-10-AIRT-02

 

Visualiser le communiqué en PDF