Publié le : 8/07/2019

Tous les ans la direction du Développement & des Projets de l’IRT Jules Verne organise un comité inter-filières. Nathalie Baclet, Directrice du Développement et des Projets de l’IRT répond à nos questions. 

Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots de quoi il s’agit et quels sont les objectifs de ce comité ?

 

Une des particularités de l’IRT Jules Verne est qu’il compte 4 filières industrielles parmi ses membres : aéronautique, automobile, navale et énergie renouvelable, qui partagent des enjeux communs : réduction des coûts, augmentation des cadences de production, développement de nouveaux modèles/technologies de fabrication …

 

Le comité inter-filières permet d’offrir un cadre favorisant les échanges entre les acteurs industriels de ces différentes filières et permettant de partager leur stratégie, retour d’expérience et enjeux.

 

Cette rencontre a ainsi pour objectif de favoriser la « fertilisation croisée » entre ces différentes filières en identifiant des problématiques communes autour desquelles les membres et partenaires se retrouvent, pour ensuite faire émerger des projets de R&D dans lesquels les efforts (techniques et financiers) pourront être mutualisés.

 

Cette année vous avez animé des ateliers sur la cobotique, l’assemblage et l’usine digitale, pourquoi avoir choisi ces thématiques en particulier ?

 

Même si une vision macroscopique laisse envisager des problématiques communes pour les différentes filières, le détail montre que parmi les thématiques auxquelles s’intéresse l’IRT, certaines sont plus propices à des développements inter-filières. C’est ce constat qui a guidé le choix des thématiques proposées pour ce comité inter-filières. Il s’agissait également d’orienter les échanges autour de « sujets d’actualité », et notamment autour de l’usine digitale, afin de cerner plus précisément les besoins des partenaires industriels de l’IRT sur ce sujet.

 

Enfin, pourriez-vous nous dire ce qui est ressorti du dernier comité inter-filières, y a-t ’il eu des marques d’intérêts de la part des industriels ? De futures collaborations sont-elles envisagées à l’issu de ce comité ?

 

La participation au comité inter-filières de juin 2019 a été importante : 55 participants présents dont 38 partenaires industriels issus des 4 filières. Sur chacun des ateliers, animés par des binômes DER/DDP (Direction Expertise & Recherche / Direction Développement & des Projets), 2 ou 3 partenaires industriels ont présenté leurs problématiques et développements en cours. Ceci a suscité de très nombreux échanges et a permis d’identifier des premières pistes pour de futures collaborations.

 

Une enquête de satisfaction est en cours pour d’une part recueillir l’avis des participants sur cette « nouvelle formule » du comité inter-filières, et d’autre part leur faire confirmer leur intérêt sur les premiers sujets identifiés. L’idée est d’organiser à la rentrée, pour chacun des sujets retenus, des groupes de travail avec les acteurs intéressés, pour poursuivre les échanges et faire émerger de nouveaux projets de R&D.