Publié le : 17/09/2019

 

En tant qu’acteurs majeurs de la R&D dans le domaine des procédés matériaux composites, l’IRT Jules Verne et ses partenaires ; le CETIM et le Technocentre d’Airbus, ouvriront leurs portes pour faire découvrir aux donneurs d’ordres, fournisseurs et partenaires potentiels leurs équipements de pointe dans le domaine.

 

L’IRT Jules Verne mène de nombreux projets de recherche dédiés au développement de matériaux et de procédés de fabrication composites adaptés aux besoins et aux contraintes des filières industrielles stratégiques – aéronautique, automobile, énergie et navale. Ces projets collaboratifs visent à faire émerger des matériaux et des procédés de production répondant aux exigences de coût et de cadences des acteurs industriels, mais aussi à permettre la fabrication de pièces complexes plus légères qui participeront à réduire les émissions de CO2. Pour atteindre ces objectifs, les équipes de l’Institut travaillent sur les différents aspects du manufacturing : optimisation des matières premières, simulation des procédés composites, réalisation des outillages en fabrication additive, préformage, optimisation des procédés de fabrication et d’assemblage, étude de la durabilité et des propriétés des pièces.

 

Certains projets et équipements seront mis à l’honneur lors de ces visites :

 

Les équipements de pointe

  • La machine TFP « Tailored Fibre Placement » pour la fabrication de préformes complexes.

 

Les visiteurs découvriront via le projet FORCE et la TFP une bobine de fibre de carbone économique issue de la nouvelle ligne de carbonisation installée dans le centre technique CANOE à Lacq, et inaugurée en juillet 2018.

 

  • La ligne MADRAS « Machine A Draper Rapide de préformes Sèches »

 

Les projets de R&D dédiés à la fabrication de composites

  • Le projet LIMECO² a pour objet de développer, tester et valider des assemblages multi-matériaux structurels comme l’acier ou l’aluminium, associés avec des polymères thermoplastiques mis en œuvre par injection thermoplastique ou, lorsqu’ils sont renforcés avec des fibres continues, par thermo-estampage ou une combinaison de ces deux procédés.

 

  • Le projet EVEREST porte sur la réalisation d’une structure de grande dimension en matériaux composites renforcés et dotés d’un réseau de capteurs. L’utilisation de matériaux composites renforcés doit permettre d’améliorer la robustesse des structures de grande dimension telles que les éoliennes offshore tout en diminuant leur poids. Par ailleurs, les capteurs implantés dans ces nouveaux matériaux composites permettront de suivre l’état de santé de la structure et ainsi programmer les opérations de maintenance appropriées.

 

  • Le projet SIDEFFECT vise à développer et évaluer le soudage dynamique par induction destiné au fuselage thermoplastique dans un contexte de faible coût et de forte cadence.

 

 

 

Sampe Europe | 17 au 19 septembre 2019 | Nantes

En savoir plus : https://www.sampe-europe.org/conferences/sampe-conference-2019-nantes