Cobot-autonome-de-soudage-realisationL’IRT Jules Verne et ses partenaires (Bureau Veritas, Naval Group (anciennement DCNS), Servisoud, Chantiers de l’Atlantique (anciennement STX France) et Centrale Nantes (IRCCyN)) ont développé un prototype de cobot autonome de soudage pour l’assemblage de blocs préfabriqués. Le cobot se déplace ainsi en réalisant un ajustement automatique de sa trajectoire sur les parois verticales et une répartition correcte des cordons de soudure en fonction du profil du joint à souder.

 

Ce projet s’est terminé en janvier 2016 avec des résultats concluants pour les industriels qui ont permis de lancer un deuxième projet de recherche collaborative qui doit permettre d’atteindre l’industrialisation du produit et qui réunit l’IRT Jules Verne, Servisoud et les Chantiers de l’Atlantique.

 

Les bénéfices pour la PME Servisoud

Servisoud est une PME, membre du GIE Albatros, engagée dans les projets de recherche qui prévoient le développement du cobot autonome de soudage et son optimisation pour atteindre l’industrialisation. Ces projets menés en partenariat avec les Chantiers de l’Atlantique, devraient permettre à Servisoud d’obtenir une version industrielle et commercialisable du cobot autonome de soudage que la PME pourra ensuite vendre aux Chantiers de l’Atlantique notamment.

 

Claude Richard, Servisoud

« L’IRT Jules Verne nous permet de travailler sur des innovations technologiques qui nécessitent des investissements financiers que nous n’aurons pas pu assumer seuls. Grâce au projet de cobot autonome de soudage qui a été mené avec des entreprises comme les Chantiers de l’Atlantique et Naval Group, nous sommes en bonne voie d’industrialisation qui nous permettra de développer notre activité ! »

 

 

Découvrez en images le cobot autonome de soudage développé par l’IRT Jules Verne et ses partenaires

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la fiche projet en PDF