Publié le : 10/12/2020

Erica FOTSOH a démarré sa thèse à l’IRT Jules Verne en 2018 au sein du programme PERFORM.

Elle la réalise au sein du laboratoire LS2N et son école doctorale est MATHSTIC. Pour nous, elle revient sur “l’expérience” PERFORM en tant que doctorante, à l’occasion du séminaire annuel qui s’est déroulé le 25 novembre dernier.

 

 

 

L’interview d’Erica FOTSOH, doctorante à l’IRT Jules Verne

Quel est le sujet de ta thèse ?

Ma thèse porte sur les systèmes de production reconfigurables : les systèmes capables de changer de configuration pour s’adapter à des variations de l’environnement de production. L’un des objectifs de mes travaux est de parvenir à une démarche permettant de choisir la configuration qu’il faut au moment où il le faut, ceci en capitalisant sur les données disponibles du système (son historique, son présent et son potentiel futur).  Elle s’intitule : contribution à la reconfiguration des lignes de production : définition et démarche de choix de configurations alternatives. 

 

 

Tu es actuellement doctorant (e) au sein de PERFORM : que peux-tu nous dire de la spécificité de ce programme, de l’encadrement proposé, et ce que cela signifie pour un doctorant ?

Le programme PERFORM est comme un pont entre la recherche académique et la recherche industrielle. Les thèses qui y sont menées permettent à la fois de lever des verrous scientifiques et de répondre à des problématiques industrielles. L’encadrement suit cette logique. D’un côté, je suis membre à part entière du laboratoire et d’autre part, je suis pleinement impliquée dans l’équipe IRT à laquelle je suis rattachée. Les avis de mes encadrants académiques ou IRT (référents et partenaires impliqués sur mon sujet) me permettent de construire une réflexion à la fois didactique et pratique. Ceci me permet d’avoir une vision plus large du sujet de thèse avec une issue du travail concrète puisque la thèse découle d’un besoin industriel. Pour moi, c’est à la fois stimulant et challengeant de me dire que cette thèse sera utile, c’est un facteur clé de motivation.

 

 

Tu viens de présenter l’avancée de tes travaux de thèses lors du séminaire annuel la semaine dernière : que souhaitez-vous partager avec nous sur cette édition ?

Contexte particulier, séminaire particulier. J’ai été agréablement surprise, je tiens d’ailleurs à remercier et féliciter toute l’équipe d’organisation. Pour cette édition 100% virtuelle, des échanges intéressants, des présentations claires. L’occasion de se mettre à jour concernant les travaux des autres doctorants.  Je regrette juste les moments autour d’un petit café en présentiel, ça sera pour l’année prochaine !

 

 

Des projets, des ambitions particulières pour l’année à venir ?

Une année sans Covid pour commencer ce ne serait pas mal ! Projets, ambitions … je dirais conduire mes travaux à terme et dans les délais, et pourquoi pas continuer le déploiement des propositions de la thèse chez les partenaires IRT.

 

 

En savoir plus sur sa thèse

  • Thèse : Contribution à la reconfiguration de lignes de production : définition et démarche de choix des configurations alternatives
  • Statut : en cours
  • Directeur de la thèse : Pierre CASTAGNA
  • Laboratoire : LS2N
  • École doctorale : MATHSTIC

 

 

Aller plus loin