Au – delà des 4 filières industrielles majeures adressées – l’aéronautique, la filière navale, l’automobile et les énergies marines renouvelables -, l’IRT Jules Verne travaille en étroite relation avec un secteur structurant pour son activité : celui des fabricants de moyens de production et des intégrateurs. Ce groupe d’acteurs relève de différents secteurs (fabricants d’équipements, outilleurs, fabricants de robots, fournisseurs de logiciels industriels, intégrateurs, sociétés d’ingénierie) et compte des PME et ETI leaders mondiaux sur des marchés de niches.

 

 

Un vivier territorial

Au travers des métiers de la mécanique et de la plasturgie (machines spéciales, outils industriels, …), le secteur des fabricants de moyens de production et des intégrateurs est historiquement représenté dans les Pays de la Loire. C’est à partir de ce vivier régional que l’IRT Jules Verne a impliqué les acteurs dans son activité.

 

Un développement de l’IRT Jules Verne tourné vers ses acteurs

L’IRT Jules Verne opère des rapprochements stratégiques avec :

 

  • Les PME à fort potentiel technologique, déjà fournisseurs des leaders des filières industrielles ;
  • Les entreprises leaders aux plans national et international telles que FIVES (machines), PRODWAYS (fabrication additive), CLEMESSY (intégrateur), …
  • Les entreprises étrangères lorsqu’il n’y a pas de fournisseurs français

 

Répondre aux enjeux des industriels de ce secteur

Monter en gamme : en intégrant ces acteurs aux projets R&D, menés en collaboration avec des entreprises des filières industrielles ;
Industrialiser : en accompagnant les industriels du secteur dans le transfert de technologie et vers le premier déploiement dans une usine cliente ;
Accompagner la recherche autour de ces nouvelles solutions déployées sur le long terme.

 

Chiffre clé

+ de 20 entreprises du secteur activités dans l’IRT Jules Verne.

 

L’exemple de la montée en gamme de SERVISOUD

Lancé en 2016 à l’issue du projet CHARMAN, le projet CHAMBORD avait pour objectif de développer un robot collaboratif de soudage pour des applications industrielles du secteur de la construction navale. La PME Servisoud a intégré le projet en tant qu’expert soudage, aux côtés de 3 autres partenaires : les Chantiers de l’Atlantique comme spécificateur du besoin, Europe Technologies comme intégrateur robotique, et l’IRT Jules Verne comme architecte technologique et manager du projet. Courant 2017, Europe Technologies a procédé au rachat de Servisoud dans le but d’industrialiser et de commercialiser le robot collaboratif de soudage développé dans le cadre du projet. Les premières soudures réelles sur les paquebots en cours de construction ont été réalisées mi – 2018, avec un gain de temps et une meilleure qualité de soudure confirmés. À moyen terme, Europe Technologies souhaite proposer une gamme de cobots de soudage, allant du cobot de soudage semi – automatisé au cobot totalement autonome pour diverses applications.