L’objectif du projet de recherche FASTKIT  est de développer une solution robotique polyvalente et à faible coût pour la logistique, en utilisant une combinaison unique d’un robot mobile et d’un robot parallèle à câbles.

 

FASTKIT, une réponse aux besoins des industriels

Depuis quelques années, des solutions techniques automatisées de préparation de commandes émergent dans l’industrie, notamment dans les secteurs de la production de biens ou de la logistique. Le robot développé dans le cadre du projet FASTKIT est une nouvelle solution technique qui apportera plus de souplesse et de polyvalence par rapport aux solutions existantes.

La technologie développée répondra à un besoin industriel pour les opérations de logistique dans des installations de stockage existantes. Facile à installer, cette nouvelle solution maintiendra les infrastructures existantes et couvrira de grandes surfaces.

Elle peut trouver son application dans les industries où les pièces doivent être préparées comme l’industrie de la logistique, mais également dans les industries de détail, de l’automobile ou de l’aéronautique. En effet, pour l’automatisation de la préparation des pièces, un algorithme de captation et des manipulateurs spécifiques doivent être mis au point. Pour que la solution FASTKIT soit viable sur le marché, elle devra s’adapter aux besoins de plusieurs industries.

 

Réunir deux technologies pour plus de souplesse à faible coût

Le CNRS et l’IRT Jules Verne travaillent déjà sur des projets de robots mobiles et de robots parallèles à câble, mais aujourd’hui, la valeur ajoutée du projet FASTKIT est de réunir les deux technologies pour apporter une solution complète pour des opérations de logistique. Une combinaison unique !

Le prototype FASKIT présente les avantages d’être reconfigurable en fonction de son espace de travail et d’être flexible en hauteur, en charge et en vitesse. La structure est à la fois et légère et robuste et demande un faible coût d’investissement.

Le projet FASTKIT, d’une durée de 18 mois fait partie du projet européen ECHORD++. Il a été lancé en septembre 2016 et prendra fin en février 2018. Les recherches sont actuellement menées dans les locaux de l’IRT Jules Verne à Technocampus Ocean.

 

 

Site internet : www.fastkit-project.eu

 

Compte twitter : @fastkitproject

 

Chaine You tube : https://www.youtube.com/channel/UCJ8QRs818MBc8YSbn-bZVjA

 

 

 

A propos de L’IRT Jules Verne

L’IRT Jules Verne est un centre de recherche industriel mutualisé dédié au manufacturing qui vise l’amélioration de la compétitivité de filières industrielles stratégiques. Il regroupe les compétences des industriels, grands groupes et PME, celles des laboratoires de recherche appliquée publics et privés et ses propres compétences pour accélérer l’intégration des innovations dans les usines en s’appuyant sur des moyens de prototypage et de démonstration industrielle.

L’IRT Jules Verne regroupe plus de 50 partenaires académiques et industriels dont une vingtaine de PME.

 

A propos du CNRS

Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche (Établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche). Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.

Principal organisme de recherche à caractère pluridisciplinaire en France, le CNRS mène des recherches dans l’ensemble des domaines scientifiques et technologiques, qu’il s’agisse des mathématiques, de la physique, des sciences et technologies de l’information et de la communication, de la physique nucléaire et des hautes énergies, des sciences de la planète et de l’Univers, de la chimie, des sciences du vivant, des sciences humaines et sociales, des sciences de l’environnement ou des sciences de l’ingénierie.

 

 

Visualiser le communiqué de presse en PDF