Publié le : 6/06/2019

Le projet FATAL porte sur le développement et la comparaison de deux procédés de fabrication additive métallique, la projection laser et la fusion laser lit de poudre pour la réalisation de pièces à des coûts, des délais de fabrication et des performances optimisés. L’IRT Jules Verne souhaite répondre aux interrogations qui subsistent autour de ces nouvelles technologies en proposant des travaux allant de la base de données matériaux à la validation des performances des pièces en passant par de l’optimisation topologique et de l’ingénierie de fabrication.

 

Des résultats probants 

Les résultats significatifs obtenus dans le cadre du projet permettent aux industriels, et notamment aux bureaux d’études, d’évaluer l’apport de nouvelles technologies de fabrication additive, et de se les approprier. Les impacts technico-économiques portent sur l’optimisation des performances des pièces et la diminution du délai et du coût de fabrication.

 

La parole aux partenaires industriels 

Stéphanie Portet, Ingénieur Recherche et Technologie chez Daher explique « En prenant part au projet FATAL, Daher cherchait à connaître les possibilités et les limites des nouvelles technologies de fabrication additive, pour pouvoir les intégrer à notre avion – le TBM – ou les proposer à nos clients … »

 

Clôturé fin 2018 après 3 ans de R&D, le projet a regroupé 8 partenaires (Daher, Europe Technologies, Fives Cryo, ACB, Renault, l’ENSAM d’Angers, l’Université de Nantes et l’Ecole Centrale Nantes) pour un budget total de 2760 K€.

 

Le projet en images 

Découvrez le projet et les témoignages des partenaires en visionnant la vidéo dédiée :

 

 

 

FATAL présenté sur les salons 

Venez à la rencontre des équipes du projet lors du congrès TITANIUM 2019 (10-14 juin | Nantes) et lors du SIAE 2019 (17-23 juin | Paris – Le Bourget).